Fiduciaire de provence expert comptable aix en provence
ACTUALITÉS
 

Bilan d’activité des PME en 2018

 


Activité en croissance en 2018. L’année 2018 est une belle année pour les TPE-PME françaises avec une augmentation moyenne de 2 % de leur chiffre d’affaires (CA), même si la croissance baisse de 0,3 point par rapport à 2017, qui avait été une année très faste. La croissance 2018 est, cependant, supérieure aux années 2015 (+ 0,8 %) et 2016 (+ 1,1 %).

 

Évolution du CA selon les territoires. Sur 2018, toutes les régions voient leur chiffre d'affaires progresser, sauf La Réunion (- 0,2 %),

3 régions enregistrent une augmentation du chiffre d’affaires de 3 % et plus ou proche de 3 % : la Bretagne (+ 3,1 %), les Pays-de-la-Loire (+ 3 %) et Auvergne-Rhône-Alpes (+ 2,9 %).

La Normandie (+ 2,2 %), les Hauts-de-France (+ 2,2 %), la Nouvelle-Aquitaine (+ 2,1 %) et la Bourgogne-Franche-Comté (+ 2,1 %) affichent des augmentations légèrement supérieures à la moyenne nationale.

Les autres régions enregistrent une augmentation comprise entre 1 et 2 % : + 1,9 % pour l'Occitanie, + 1,8 % pour Grand Est, + 1,7 % pour Centre-Val de Loire et l'Île-de-France, + 1,4 % pour la Corse et + 1,2 % pour Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Évolution du CA par secteur d’activité. La croissance de l'activité économique a bénéficié aux TPE-PME françaises de 9 des 10 secteurs plus spécifiquement suivis en 2018.

 

Les 3 secteurs d’activité présentent la plus fort hausse de leur CA :

- les transports et l'entreposage (+ 6,2 %) ;

- l'information et de la communication (+ 4,5 %) ;

- les activités spécialisées, scientifiques et techniques dans une moindre mesure (+ 2,3 %).

 

Les entreprises du commerce (+ 2,1 %) et de l'industrie manufacturière (+ 2 %) enregistrent des résultats au niveau de la moyenne nationale.

Les TPE-PME de l'hébergement restauration (+ 1,7 %) affichent une hausse légèrement inférieure à celle de 2017.

Pour les entreprises des activités financières et d'assurance (+ 1,5 %) et des autres activités de services (+ 0,9 %), le résultat est proche de celui de 2018.

Les activités immobilières ont affiché une stabilité de leur chiffre d'affaires

Les entreprises de la construction perdent en revanche 1,7 point de croissance par rapport à l'année précédente, avec une hausse de 0,7 % de leur chiffre d'affaires sur l'année 2018.

 

Évolution de l’investissement en 2018. L'investissement annuel moyen des TPE-PME françaises chute en 2018 (- 3,3 %), après le bon résultat de 2017 (+ 1,9 %). Cependant, l'Insee indique de son côté une hausse globale des montants investis pour l'ensemble des entreprises.

L'analyse par taille révèle que les petites et moyennes structures souffrent, contrairement à celles de plus grande taille. Seules les plus grandes PME de l’échantillon (réalisant entre 1 et 50 M€ de CA annuel) ont accru les montants investis. Pour les autres, plus la taille est petite, plus la baisse des investissements est importante, avec le plus bas résultat des 4 dernières années.

 

Seules 3 régions voient l'effort d'investissement de leurs TPE-PME progresser :

- La Corse (+ 2,6 %) ;

- La Réunion (+ 1,2 %) ;

- l'Île-de-France (+ 1,1 %).

 

4 secteurs d’activité seulement affichent une progression des montants investis, en moyenne sur l'année 2018 :

- Les activités financières et d'assurance (+ 3,9 %) ;

- les activités spécialisées, scientifiques et techniques (+ 2,8 %) ;

- les transports et l'entreposage (+ 2,9 %) ;

- et de l'information et de la communication (+ 0,3 %).

 

Le secteur de l'hébergement et de la restauration enregistre pour 2018 une 4e année de diminution des investissements (- 8 %) et également la plus forte baisse parmi les 10 secteurs plus spécifiquement suivis.

 

La base de données permettant de réaliser ce baromètre. Les données proviennent de la base de données Statexpert, constituée à partir des télédéclarations sociales et fiscales réalisées par les experts-comptables pour le compte de leurs clients, les TPE-PME. Elles sont issues de la compilation des informations provenant des déclarations mensuelles et trimestrielles de TVA.

Les indices trimestriels sont basés sur un échantillon moyen de 330 000 TPE-PME au niveau national réalisant entre 20 K€ et 49 999 K€ de chiffre d'affaires annuel.

 

Sources : Ordre des experts-comptables, bilan 2018 de l’activité des PME sur www.imagepme.fr ,

© Copyright Editions Francis Lefebvre

 
 
Voir tous les articles