Fiduciaire de provence expert comptable aix en provence
ACTUALITÉS
 

Zones urbaines en difficulté : plafonds d'exonération de CVAE pour 2019

 


Zones urbaines en difficulté : plafonds d'exonération de CVAE pour 2019

28/02/2020

 

Pour la détermination de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), la valeur ajoutée des établissements bénéficiant d'une exonération ou d'un abattement de la base nette d'imposition à la cotisation foncière des entreprises (CFE) en raison de leur implantation dans une zone urbaine en difficulté fait l'objet, sur demande de l'entreprise, d'une exonération ou d'un abattement de même taux, dans la limite de plafonds actualisés chaque année en fonction de la variation de l'indice des prix à la consommation, hors tabac, de l'ensemble des ménages.

 

La variation de cet indice étant de + 1,2 % en 2019, les plafonds d'exonération ou d'abattement applicables pour 2019 sont supérieurs de 1,2 % à ceux applicables pour 2018.

 

En conséquence, pour 2019 :

  • le plafond d'exonération ou d'abattement applicable à la valeur ajoutée des établissements implantés en zone urbaine sensible (ZUS) ou dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) s'élève à 142 425 € par établissement ;
  • le plafond d'exonération ou d'abattement applicable à la valeur ajoutée des établissements implantés dans une zone franche urbaine-territoire entrepreneur (ZFU-TE) s'élève à 387 059 € par établissement ;
  • le plafond d'exonération ou d'abattement applicable à la valeur ajoutée des établissements implantés dans un QPV et exploités par une entreprise exerçant une activité commerciale s'élève à 387 059 € par établissement.

 

Source : actualité BOFiP du 19 février 2020

© Copyright Editions Francis Lefebvre

 
 
Voir tous les articles