Fiduciaire de provence expert comptable aix en provence
ACTUALITÉS
 

Les barèmes kilométriques pour 2019 ont été revalorisés

 


Les barèmes kilométriques pour 2019 ont été revalorisés

3/03/2020

 

Les barèmes kilométriques de l'administration que peuvent utiliser les salariés optant pour la déduction de leurs frais réels et les titulaires de bénéfices non commerciaux (BNC) pour évaluer leurs frais de déplacements professionnels en voiture ou deux-roues ont été publiés au Journal officiel. Bien qu'établies par l'administration fiscale, ces évaluations servent également en matière sociale. En effet, les indemnités kilométriques versées par les employeurs aux salariés utilisant leur véhicule personnel pour leurs déplacements professionnels, lorsqu'elles sont conformes au barème fiscal, sont présumées non excessives, et ne sont donc pas susceptibles de réintégration dans l'assiette des cotisations, pour autant que le nombre de kilomètres indemnisés à titre professionnel ne soit pas contestable.

Les barèmes prennent en compte, notamment, les éléments suivants : dépréciation du véhicule, frais d'achat des casques et protections, frais de réparation et d'entretien, dépenses de pneumatiques, frais de carburant et d'assurance. Les frais de péage, garage ou parking et intérêts afférents à l'achat à crédit du véhicule sont déductibles pour leur montant réel justifié en sus de la déduction résultant des barèmes ou des autres frais réels justifiés, le cas échéant plafonnés.

Pour rappel, en cas d'utilisation mixte du véhicule (professionnelle et personnelle), seule est admise en déduction la part des frais qui résulte de l'utilisation professionnelle.

 

Le barème applicable aux automobiles est le suivant :

Puissance administrative

Jusqu'à 5 000 km

De 5 001 à 20 000 km

Au-delà de 20 000 km

3 CV et moins

d × 0,456

(d × 0,273) + 915

d × 0,318

4 CV

d × 0,523

(d × 0,294) + 1 147

d × 0,352

5 CV

d × 0,548

(d × 0,308) + 1 200

d × 0,368

6 CV

d × 0,574

(d × 0,323) + 1 256

d × 0,386

7 CV et plus

d × 0,601

(d × 0,340) + 1 301

d × 0,405

d représente la distance parcourue en kilomètres

 

Exemple

Pour 4 000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 3 CV, le montant des frais correspondants est égal à : 4 000 km × 0,456 = 1 824 € (au lieu de 1 804 € l'année précédente).
Pour 6 000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 4 CV, le montant des frais correspondants est égal à : (6 000 km × 0,294) + 1 147 = 2 911 € (au lieu de 2 882 € l'année précédente).
Pour 22 000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 6 CV, le montant des frais correspondants est égal à : 22 000 km × 0,386 = 8 492 € (au lieu de 8 404 € l’année précédente).

 

Les barèmes applicables aux deux-roues motorisés sont les suivants :

Cyclomoteurs (cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3)

Jusqu'à 3 000 km

De 3 001 à 6 000 km

Au-delà de 6 000 km

d × 0,272

(d × 0,0064) + 416

d × 0,147

d représente la distance parcourue en kilomètres

 

Autres deux-roues (cylindrée supérieure à 50 cm3)

Puissance administrative

Jusqu'à 3 000 km

De 3 001 à 6 000 km

Au-delà de 6 000 km

1 ou 2 CV

d × 0,341

(d × 0,085) + 768

d × 0,213

3, 4 ou 5 CV

d × 0,404

(d × 0,071) + 999

d × 0,237

Plus de 5 CV

d × 0,523

(d × 0,068) + 1 365

d × 0,295

 

d représente la distance parcourue en kilomètres

 

Source : Arrêté CPAE2003592A du 26-2-2020 : JO 29

© Copyright Editions Francis Lefebvre

 
 
Voir tous les articles