Fiduciaire de provence expert comptable aix en provence
ACTUALITÉS
 

Coronavirus : modalités d’organisation des entreprises

 


Coronavirus : modalités d’organisation des entreprises

17/03/2020

 

Le télétravail est la règle impérative pour tous les postes qui le permettent.

Le moyen le plus efficace pour lutter contre la diffusion du coronavirus est de limiter les contacts physiques. Chacun, employeur comme salarié, peut contribuer à lutter contre cette diffusion, en ayant recours, chaque fois que possible, au télétravail.

Il est impératif que tous les salariés qui peuvent télétravailler recourent au télétravail jusqu’à nouvel ordre.

 

Les règles de distanciation pour les emplois non éligibles au télétravail doivent impérativement être respectées.

- les gestes barrière et les règles de distanciation au travail sont impératifs. Les entreprises sont invitées à repenser leurs organisations pour :

- limiter au strict nécessaire les réunions : la plupart peuvent être organisées à distance, les autres doivent être organisées dans le respect des règles de distanciation ;

- limiter les regroupements de salariés dans des espaces réduits.

- les déplacements non indispensables doivent être annulés ou reportés.

- l’organisation du travail doit être au maximum adaptée, par exemple la rotation d’équipes.

 

Attention ! A partir du 17 mars 2020 à midi, les salariés qui sont contraints de travailler en entreprise doivent être munis d’une attestation de leur employeur.

 

Les restaurants d’entreprise peuvent rester ouverts, mais doivent être aménagés pour laisser un mètre de distance entre les places à table. L’étalement des horaires de repas est recommandé.

 

Toutes les entreprises qui subissent une baisse partielle ou totale d’activité sont éligibles au chômage partiel.

Toutes les entreprises dont l’activité est réduite du fait du coronavirus et notamment celles (restaurants, cafés, magasins, etc.) qui font l’objet d’une obligation de fermeture (arrêté du 15-3-2020, JO du 16-3) sont éligibles au dispositif d’activité partielle. La demande de ce dispositif s’effectue de manière dématérialisée sur www.activitepartielle.emploi.gouv.fr

Les entreprises disposent d’un délai de 30 jours pour déposer leur demande, avec effet rétroactif.

 

Les solutions pour les salariés parents d’enfants de moins de 16 ans

- le télétravail, lorsqu’il est possible, est la solution la plus adaptée ;

- si le télétravail n’est pas possible et que le salarié n’a pas de solutions de garde pour ses enfants de moins de 16 ans, il peut demander un arrêt de travail indemnisé, sans délai de carence, et valable le temps que durera la fermeture de la structure d’accueil de son enfant. Il s’agit d’un arrêt maladie qui ne nécessite pas d’aller chez le médecin pour obtenir un certificat. Ce congé est fractionnable. L’employeur ne peut refuser cet arrêt ; il doit le déclarer et envoyer l’attestation à l’assurance maladie en remplissant le formulaire dédié disponible sur le site https://declare.ameli.fr

 

Source : ministère du travail, communiqué du 16-3-2020 www.travail-emploi.gouv.fr

© Copyright Editions Francis Lefebvre

 

 

 
 
 
Voir tous les articles