Fiduciaire de provence expert comptable aix en provence
ACTUALITÉS
 

Projet de loi de finances pour 2021 : aperçu rapide des mesures fiscales

 


Projet de loi de finances pour 2021 : aperçu rapide des mesures fiscales

2/10/2020

 

Présenté en conseil des ministres le lundi 27 septembre, le projet de loi de finances pour 2021 est entre les mains de la commission des finances de l'Assemblée nationale et sera examiné par les députés en séance publique à partir du 12 octobre. Voici un aperçu rapide des principales mesures fiscales intéressant les entreprises et les particuliers qu'il contient.

Mesures fiscales intéressant les entreprises

En ce qui concerne l'imposition des entreprises, sont notamment envisagés dans le projet de loi de finances :

- la réduction progressive avant sa suppression à compter de l'imposition des revenus de 2023 de la majoration de 1,25 sur les revenus des titulaires de BIC, BNC ou BA non adhérents à un organisme de gestion agréé ou qui ne font pas appel à un professionnel de l'expertise comptable autorisé par l'administration ;

- la mise en place d'un dispositif optionnel et temporaire de neutralisation des conséquences fiscales de la première opération de réévaluation libre des bilans constatée au terme d'un exercice clos à compter du 31 décembre 2020 jusqu'au 31 décembre 2022 ;

- la suppression du dispositif de doublement de l'assiette du crédit d'impôt recherche en cas de sous-traitance à des organismes publics pour les dépenses exposées à compter de 2022 ;

- le report au 1er juillet 2021 des règles de TVA sur le commerce électronique issues de la loi de finances pour 2020 ;

- la réduction de moitié du taux d'imposition à la CVAE pour les impositions établies à compter de 2021 ;

- la baisse du plafonnement de la CET à 2 % de la valeur ajoutée ;

- la possibilité donnée aux collectivités d'instaurer une exonération pendant trois ans de CFE et de CVAE en cas de création et extension d'établissement à compter de 2021 ;

- la réduction de moitié de la valeur locative des établissements industriels à compter de 2021 retenue pour la taxe foncière et la CFE ;

- la fixation de règles de fonctionnement communes à la taxe sur les véhicules des sociétés et la taxe spéciale sur les véhicules routiers, dite « taxe à l'essieu » ;

- la suppression de l'enregistrement obligatoire d'un certain nombre d'actes et déclarations relatifs à la vie des sociétés.

Mesures fiscales intéressant les particuliers

Pour les particuliers, le projet de loi de finances prévoit notamment :

- la revalorisation de 0,2 % des seuils et limites du barème de l'impôt sur le revenu pour les revenus de 2020 ;

- le maintien d'un crédit d'impôt en faveur de l'acquisition et de la pose de systèmes de charge pour véhicule électrique ;

- le durcissement du malus écologique dès 2021.

Mesures diverses

On relèvera enfin que le projet de loi de finances pour 2021 propose de pérenniser la réduction à 0,20 % par mois du taux de l'intérêt de retard et de l'intérêt moratoire et de poursuivre le nettoyage des niches fiscales.

 

Source : Projet AN n° 3660

© Copyright Editions Francis Lefebvre

 
 
Voir tous les articles